Tribunal du lapin blanc -Acte VIIIgzphfxe-

Publié le par Sisyphe

 

TLB blanc

 

_Monsieur Triste à la barre !

_Mais qu’est ce qui t’arrive toi ? T’as fumé ? T’as mangé quoi ce midi ?

_De la salsepareille, mais qu’importe. D’ailleurs qui êtes-vous vous ?

_Mister Tristatouille, une feuille morte ou un danseur de salsa, ici c’est pareil tu sais.

_Non, vous n’êtes pas lui… mais je crois vous avoir déjà vu dans mon tribunal… c’est quoi cette grosse chose derrière vous ?

_C’est pas une chose ! C’est mon caillou.

_Le cas You ? Qui est encore ce personnage ? Un chinois ?

_Oh putain tu t’arranges pas avec le temps toi…

_Ha ça y est ! Je vous remets...

_ /Faudrait-il que ce soit fait une fois déjà…

_…Vous êtes Sisyphe le pousseur de caillou. Pardon, vous disiez ?

_Non rien.

_Bon et bien tant que vous êtes là, je vais vous accuser un peu, l’autre étant absent…

_L’autre ? Mais il n’est plus l’autre ! Pfuiiit ! Envolé. C’est moi maintenant. Mais te bile pas hein… c’est sensiblement la même soupe.

_Certes. Mais je n’ai plus trop faim, merci, la salsepareille me reste un peu sur le ventre.

_Ha tu cherches un peu aussi… t’es ni bleu ni schtroumpf Juge ! Quoi qu’avec ta perruque ridicule la…

_Bheuarp-groumph. Bien. Accusé Sisyphe levez-vous !

_Le Vévou ? C’est-où-c’est-quoi comme région ça ? C’est joli ?

_Ha ne commencez pas voulez-vous ! On ne va pas recommencer hein !

_Mmh. Même soupe j’te dis !! Pi tu vois pas que je suis déjà debout non ? J’suis adosséà mon caillou. Tête de toupie va…

_Toupi ? J’avais un ourson qui se nommait Toupi.

_Ha ? Désolé pour lui… Bon… Et tu me veux quoi au fait ?

_Mmmh ? Ha pardon, je pensais à ce petit ourson tout doux tout mignon, avec ces petits yeux noirs et brillant comme ceux d’une jeune biche qui gamba…

_wOwOoOH !!! Je ne veux rien savoir de tes penchants juge !! Raboule l’accusation vite fait !

_Ha, euh… oui. Vous êtes accusé de pousser votre caillou…

_Ouh pitain tu vas pas aller bien loin avec ça…

_… et plus précisément de ne pas vouloir le prêter, ni de vous faire aider pour le pousser. Que plaidez-vous ?

_Que de plaies, que de plaies… et vous ? C’est mon caillou ! Et je le pousse tout seul comme un grand.

_Allez… prêtez le un peu quoi…

_Noooon.

_Ou faites un petite place à côté, décalez-vous, je ne sais pas moi…

_Voilà.

_Voilà quoi ?

_Tu ne sais pas, alors continue de ne pas savoir tu m’arrangeras.

_Vous n’êtes pas gentil.

_Non je ne suis pas gentil. Pi c’est mon caillou et j’aime bien le pousser tout seul.

_Faut dire qu’il y a beaucoup de monde ici…

_Où ça ? Dans la tête du bonhomme qui nous fait dire des coinneries ? Pour sur Arthur.

_Non moi c’est Amédée.

_Tes dés ? Qu’est-j’en sais moi ce que t’as fait de tes dés ?

_Non c’est mon nom…

_CLE..mon onCLE, faut dire « cleu » à la fin, sinon ça veut rien dire ta phrase la « c’est monnon ».

_Ben si… Amédée… oui bon, c’est mon prénom.

_Haaaa.. Et ton nom de famille ?

_Bylle.

_Haaa… oui. Je comprends mieux certaines choses maintenant. Et c’est comme ça pour tout le monde ici ?

_Quasiment oui.

_Très bien très bien. Je suis pas sorti de l’auberge moi…

_D’autant plus qu’elle n’est pas espagnole celle çi

_Tant mieux, ils mangent trop gras en Espagne…

_Pas faux… Bon !! Et sinon ce caillou ? Mmh ? On le prête un peu ?

_Tu… as prévu de manger de la soupe les temps qui arrivent ?

_Pas vraiment non..

_Donc si tu veux garder tes dents, tu me parles plus de mon caillou ni ne prononce ce mot.

_Pfuiii vous n’êtes pas commode vous.

_Comme Aude ? C’est quoi ça ? Le côté féminin de l’autre taré à travers qui on jacte ?

_Non non, juste un jeu de mot nul.

_Ha tu m’rassures. Je crois qu’on est déjà assez nombreux comme ça.

_Je suis d’accord. Bien, parlons sentence à présent, vous avez donc plaidé coupable…

_Euh la euh la… J’ai rien plaidé du tout moi. Calme-toi.

_Mais si vous avez bien reconnu vouloir pousser votre caill… -hum- votre machin la, tout seul ! Et de ne pas vouloir le prêter en plus ! Vous êtes donc coupable de poussage intempestif de ca… -hem- de sphère supposée granitique, le tout en juif doublé de pas-prétage de ca… de l’objet précédemment cité.

_En juif ? MoOaa en juiiiiiif ? Antisémiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!! A l’antisémiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!!

_Oui bon ma fourche a langué on ne va pas en faire des wagons non plus…

_Fourche ??? Wagon ?? Antisémiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!!! A l’antisémiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!!

_RaAah Sispyhe taisez-vous ! Vous faites baisser mon taux de concentration, et puis la balle n’est pas dans votre camp vous savez ?!

_Concentration ? Balles ? Camps ? Antisémiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!!! Vous cherchez juge !! Vous cherchez ! Antisémiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!!!

_Tiens d’ailleurs ça me fait penser… Vous avez une adresse pour un bon ramoneur ? L’hiver arrive et..

_ /Antisémiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!!! Antisémiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!!!

_Oh vous voyez le mal partout vous… ce n’est qu’une cheminée bouchée

_An-ti-sé-miiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii-te !!!!

_Moui... bon je vois. Ce n’est pas que je m’embête mais j’ai un train à prendre, je m’en vais en Alsace en séjour…

_Antisémiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!!! Antisémiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!!!

_… Pour voir grand père Adolphe…

_Antisémiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!!!

_…Et mémé Simone.

_Antisémiiiiiiii… Ha non ça va.

_Bon je peux y aller ?

_Ouais juge, bouge… mais que je ne t’y reprenne pas hein.

_Au revoir Monsieur.

_Dégaaaaaaaaaaaaaage !!

 

_Uch la !! Bien !

_Putain t’es qui toi ???

_Moi ? Moi ? Medhi. Coté Kaill-ra de l’aut’ défait la haut...

_Ha…

_Waich bonhomme t’as assur’ grav ! Comment tu l’as remball’ le d’jeudj la !! Il en a perdu ses dreads l’aut’ !! Mort de rire la… « Antisémiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!!! Antisémiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!!! » warf warf excellent, franchement respect !!!

_Mais dis-moi Medhi… tu médis ! C’est ton coté rat ou ptite caille ça ?

_Euh… koi-vazy-QUOI ?

_Non rien, laisse tomber. C’était facile. Comme de remballer le juge. C’est la protection fatale tu vois, utilisée à tour de bras, plus ou moins bien. Là je l’ai utilisé pour me faufiler de son procès a la mormoil c’est tout, d’autres s’en servent pour faire taire des gens qui ont des choses à dire, le juge, a part des conneries, il a rien à dire. D’autres oui.

_Uch la… et Dieu dans tout ça t’en fait quoi toi ?

_Même si il m’était donné, j’en voudrai pas, et lui non plus je pense…

_Antisémiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !!!!

_Non mais ferme la… définitivement.

 

 

 

 

 


 

Ce procès est dédicacé à un certain représentant du peuple de la forêt.
Un bien pâle clin d’œil au talent de la bestiole…

 

 

M.R 2012

TLB blanc

Publié dans Fusible restant

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bria 14/10/2012 17:31


A ce que je vois ça gaz bien, sans faire fureur 


Te fait pas de Bylle, t'assure 

Sisyphe 16/10/2012 18:19



oooooooooooooooooooooh elle est belle celle la!^^ ANTISEMIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITE!!! ;)



Sékateur 13/10/2012 19:18


Mouais. Faut avouer que la victimisation va bon train, du côté des uns comme des autres. On joue les martyrs pour mieux faire passer ses idées pourries. Navrant. Et belle illustration de cette
navrante attitude ! 

Sisyphe 16/10/2012 18:18



Bon train?!! ANTISEMIIIIIIIIIIIIIITE!!!! warf warf^^


Bref, oui c'est certain, faire passerdes idées toutes pourrites. Et ça marche....



songe 09/10/2012 22:04


:o !

Sisyphe 16/10/2012 18:17