Pourquoi et parceque

Publié le par Sisyphe

Pourquoi?

 

Pourquoi quoi?

 

Pourquoi.

 

   Est ce que tout les pourquoi du monde ont trouvé leurs parce que? a quoi ça sert de savoir pourquoi quand on voit ce qu'on en fait.

  Peut être ne sert il a rien de savoir pourquoi, peut être que les heureux ne sont seulement et que des imbéciles.

 

Pourquoi?

 

   L'ignorance... le monde est pourvu de phrases bateaux tendant a rendre l'ignorance reine, il parait même que certaines choses ne sont pas bonnes a dires. Et tout ça pour quoi? pour préserver l'ignorance.

  On dit même parfois "un pieu mensonge". Ces choses qui ne sont pas bonnes a dire... combien si ce n'est la totalité, sont des choses qui ne sont pas assumées? Et qui, si elles sont dites, font du mal? Mais le mal, comme le bien est une notion et une notion qui varie selon les cultures. Tout devrait être toujours dit, quel qu'en soit le prix, quel qu'en soit le résultat.

Mais non.

On se vautre dans le faire paraître, dans le mensonge souvent, la calomnie parfois. Et quand on remonte le fil de ses fameux non dits, on retrouve toujours au sommet un égoïsme fondamental, une raison personnelle entrevoyant l'avalanche d'actions qui allaient suivre et faire de l'instigateur de la chose un centre d'intérêt qu'il ne veut surtout pas être.


  Assumer. Aujourd'hui ce mot ne veut plus rien dire, puisque aujourd'hui on assume par désir de se fondre dans le moule, et on se fond dans le moule pour esquiver le "pourquoi."  Assumer en groupe permet surtout de ne pas se justifier.

 

Pourquoi?

 

   Pour esquiver le vrai parce que. Si un pourquoi reste sans réponse, un pourquoi personnel, fixé, cloué au fond de lui même, si un pourquoi ne trouve pas de parce que, on s'en fabriquera un quoi qu'il arrive. A tout pourquoi il faut un parce que, c'est ainsi c'est... humain. Un vrai, un faux, qu'importe. Il en faut un.
   Des parce que, il s'en sert tout les jours, si impersonnels et généraux qu'ils semblent pouvoir se coller a tout les pourquoi du monde. Au plus le parce que est stérile, au plus il est apprécié, car compréhensible par tous. Au plus un parce que est issu de longues recherches au plus profond de soi et d'ailleurs, au plus il risque de choquer et de provoquer l'incompréhension et donc la peur, l'éloignement et souvent même... la colère.

 

Pourquoi?

 

  La trinité des imbéciles.

Ignorance, peur, colère. Un triangle parfait qui n'a pas de sens parce qu'il les a tous, quel que soit l'ordre de ces mots, ils inter agissent tous entre eux. A l'esprit faible et intolérant, le fait d'ignorer tout d'une chose qu'il découvre provoquera sa peur et même son déni. Puis viendra la colère quand il ne parviendra pas a comprendre cette chose.

 

Pourquoi?

 

   Le parce que de cet esprit faible et intolérant ne comprendra pas le pourquoi. Ainsi frustré, il cherchera alors auprès des autres imbéciles un parce que qu'il puisse comprendre, un parce que fait de toute pièces dans le bois de l'observation d'une chose qu'il ne comprend pas et surtout qu'il ne veux pas comprendre, autant dire un vilain bois de sapin.
  Pour comprendre un parce que qui ne répond pas a son petit pourquoi personnel, il faut apprendre a oublier ses propres parce que, il faudra avoir la volonté d'abandonner quelques temps ses notions et ses valeurs personnelles. Pour comprendre l'incompréhensible, il faudra tout d'abord avoir la volonté d'oublier un temps ce que l'on croit savoir et ce, juste afin de comprendre une chose aussi simple que peut être: un autre point de vue. L'esprit faible est incapable de faire cela, et c'est pour cela qu'il est intolérant.

 

Pourquoi?

 

   La boucle est bouclée. Il est intolérant parce que ignorant et insatisfait: son parce que ne colle pas a son pourquoi, l'esprit faible renie toujours ce qu'il ne veut pas et malheureusement ne peut pas comprendre. L'esprit faible le restera tant qu'il s'accrochera obstinément a ses pourquoi, tant qu'il les rendra immuables.

  C'est un travail d'humilité que de faire cela, un tour de force que de tenter de comprendre ce qui nous fait peur, ce que nous avons du mal a percevoir, ces même pourquoi qui ont plusieurs parce que.

  Pour comprendre quoi que ce soit, il faut se mettre a sa place, devenir lui. Rien de nouveau en soi mais c'est un fait oublié. C'est comme les phrases bateaux, faisant l'unanimité par leur sagesse. Dire que c'est sage, c'est bien, le penser, c'est encore mieux, comprendre comment cette phrase est née: c'est le but. Le mot clé pour cela est objectivité.

 

 

 

-M.R - 2010

Réedition 2011

Publié dans Réeditions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

darksideofspirit 10/09/2011 14:32



Je viens de découvrir ton blog par hasard et il m'a l'air vraiment bon. Je n'ai pas encore eu le temps de tout bien regardé, je retournais des que je pourrai.


Bonne continuation !



Sisyphe 12/09/2011 11:59



Bonjour et merci de ton passage!


Je viendrai faire un viron chez toi, moins en surviol que je ne l'ai déjà fait, ça m'a l'air tout ce qu'il y a d'interessant aussi ;)


 


A bientot!



Quichottine pour Azacamopol 07/06/2011 07:54



Alors, juste parce que ça me fait plaisir que tu sois revenu...


Sois le bienvenu dans la Petite Fabrique d'écriture.



Sisyphe 07/06/2011 08:07



:)


 


Merci beaucoup Quichottine^^ a bientôt :)



Catherine et Laurent 03/06/2011 11:01




Sisyphe 03/06/2011 13:21



Merci pour ce commentaire limpide et conçis  lol bien sur.


Merci pour avoir accepter ma candidature :)


 


Trés bonne journée



simia 25/03/2011 10:16



je l'ai lu dès qu'il est parru, et je n'ai pas eu le temps de "ne pas me taire" !


Le nom est plus que bien choisi, je me suis bien évidemment inscrite à la newsletter...


je ne crois pas que tu puisse te défaire de moi ... je veille ^^



Sisyphe 25/03/2011 16:31



:)


 


Et ton histoire toi? ça en est où? je crois me souvenir que ça débutais en fevrier non?



L'Ombre du Vent 18/03/2011 23:35



Camus disait "il faut imaginer Sisyphe heureux "





(Quand tu sais tout ce que Camus  voulait faire passer comme message dans ces mots là, je trouve alors qu'il te vont à merveille  , c'est d'ailleurs ceux-là  que j'ai choisi pour
te mettre en lien chez moi )


douce nuit


M.



Sisyphe 19/03/2011 11:18



Il faudra alors beaucoup d'imagination... ! Bel intitulé en tout cas:) merci beaucoup!


 


Bon samedi Martine, bisous