Le regard de Particule (Contine)

Publié le par Sisyphe

Je suis une particule,
insignifiante et minuscule,
Et je vais au gré des vents
et je vais joyeuse en disant:

Bonjour bonjour! Bonjour a tous!


Bonjour toi  bleu Ciel ! Que tu es immense et clair! Que tes cumulus sont laineux et paissent tranquillement dans ton azur ! Mais?! Que portes-tu la?

Oh mais bonjour Soleil! Que de prestance tu dégages! Et quelle puissance dans tes rayons matinaux! Je te rends grâce, astre solaire, ta beauté n'a d'égal que ton utilité, contemple ce qu'il y a sous toi, juste ici et la... grâce a toi! Et d'ailleurs...

Bonjour toi la Fleur! Que tes pétales blancs sont magnifiques! Et ton coeur bien jaune soleil, que ta tige te porte fièrement! Continue continue! Mais ? Que vois-je autour de toi ?

Bonjour brin d'Herbe! Que tu es vert, que tu es beau, gracile et paisible sous la brise du matin! Continue continue! Et passe le bonjour à tous tes copains, à qui nous devons ce coin de verdure ! Mais ?! Que vois-je parmis vous?

Un Arbre! Qu'il est superbe! Regardez-le! Bonjour toi! Seul dans ce pré, grand et fier, avec ta couronne ronde  faite de tes milliers de mains voulant attraper la soleil! Tu irradies l'oxygène, qu'il fait bon être près de toi! Que les courants d'air du monde ont bien fait de te déposer ici! Et quelle classe tu as! Continue continue! Mais... que caches tu derrière toi?

Tiens?! Un gros Caillou! Bonjour a toi fier minéral! Mais que fais tu la? Que tu es grand et gris argent! D’ou viens tu donc? Arrêté si près de ce cher arbre, tu as beau être de pierre je vois que ton coeur est grand!, tu as su protéger sans faire de l'ombre a cet arbre qui, au temps ou tu as débaroulé de la montagne, n'était qu'une jeune pousse! Regarde grâce à toi comme il est fier et beau! Tu l'as protégé des tiens qui descendaient de la montagne, j'en vois quelques un derrière, tout contre toi. Continue, continue! Mais ?! Que portes-tu ?

Ho! De la mousse! Bonjour a toi Dame Mousse! Que ton vert est profond et que ton parfum est doux! La vie semble l'être aussi pour toi, perchée sur ce gros caillou! Puisses-tu rester longtemps encore! Et orner avec autant de grâce que de discrétion ce louable rocher qui protégea l'arbre. Continue continue!

Je suis une particule
insignifiante et minuscule
et je m'en vais avec le vent
je m’en vais joyeux et dansant!

Je suis une particule
insignifiante et minuscule
et je reviens avec le vent
après quelques temps.


Bonjour Ciel d’ici! Content de te revoir! Mais qu'as tu donc? Te voila bien gris... et le rideau que je vois la bas, n'est ce pas de la pluie?
Soleil? Soleil! Mais ou es-tu?!! Mais que c'est il donc passé ici?!!! Tu as bien du le voir...
Où est la fleur qui trônait ici? Où est donc la famille brin d'herbe qui l'accompagnait?

Ha! Ami Arbre te voici... Peut être que toi tu pourras tu me le dire! Mais? Que t'es t il arrivé? Tu m'as l'air bien rabougri... Et quelle odeur ici! Quel est donc ce sol noir et puant qui t'entoure? Et ou est donc seigneur Caillou et sa reine Mousse?
Que dis tu Arbre ami? L’homme? Qu’est ce donc que ceci? Que dis-tu? Un, dix et puis cent? Des machines de fer  et trop de bruit? Ils ont tout saccagé… Diable!!! Mais pour quoi faire donc? Comment dis-tu? Un Parquoi ? Un parking? Qu'est ce donc que cela « un parking? »  Encore une invention d'homme sans doute... mais pour quoi faire? A quoi ça sert ?... Ha oui, je crois me souvenir des ces étranges cages en métal, sonores et puantes... Mais ?! Qu’as-tu derrière toi?... Tu nommes ça comment? Un hôtel? Un hôtel de montagne?... Mais ?? C’est immense et vraiment très laid !!

Que c'est étrange tout cela... mais pour quoi faire?.... dormir tu dis?

Mais... pardonne ma bêtise bel Hêtre, mais...n’étaient-ce pas aussi des hommes, ceux la qui venaient faire paître des animaux ressemblant un peu a des nuages et qui dormaient avec eux au coin d'un feu nourrit de tes branches mortes? Ils semblaient pourtant gentils ceux la... endormis sous leur couverture d’étoiles.  Je ne comprends guère pourquoi tout ce fatras! Ce sont les même dis tu... et bien c'est fort dommage. Où donc vont paître leurs animaux de nuages à présent?  Toi même tu ne sais plus.


Et toi montagne? Qu’en dis tu de toute ces choses étranges? Ton fils a fini sous les coups de grandes machines, tu as bien essayé de le leur dire, faisant rouler quelques cailloux sur leur construction: Arrêtez arrêtez!, mais la seule réaction, fut  de te piquer de grande tiges de fer pour y tendre des filets!

Mais... ils n'ont pas vu dis tu... la faille.

Tu attendras l'été, qu'il n'y soit personne, creusée par la glace de l'hiver et l’eau  du printemps, alors tout un pan de toi, viendra reprendre ce qu'ils ont cru pouvoir s'approprier. Emportant même cet arbre qu'ils ont épargné. Ainsi, ici, plus rien ne sera construit! Ainsi, tu montreras ta toute puissance face a leur mépris.
Bien que je doute que l'homme, un jour, comprenne a quel point il est petit.

Qui se croit grand regarde le sol plutôt que le ciel.

Et quand tu seras oubliée, des envies irrespectueuses des hommes
Alors je reviendrai te voir ô montagne, pour te dire Bonjour! Bonjour!

Moi la particule
insignifiante et minuscule;
Comment vas tu depuis le temps?
Géante parmi les géants?

Et bien vois donc, particule :
Vois ceux qui pullulent!
L’homme est encore sur mon flanc.
Il a juste reconstruit sur mon autre versant.

Vois, tout petite particule,
Vois comme cet homme est ridicule
Il n'écoute plus les vents
N'écoute plus rien venant de nous, malheureusement.

 

 

Pourtant, nous parlons souvent

 En fait, nous parlons tout le temps.

 

 

 

M.R 2009

réédition modifiée 2011

 


Publié dans Nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bria 21/06/2011 22:18



J'aime bien c'est assez marrant en plus c'est vachement gai ça te change ^^


-> OK, je sors



Sisyphe 22/06/2011 10:25



Ha ben j'ai un bouton "bisounours" aussi 


Mais je t'en prie reste, ça change effectivement ;)



songe 21/06/2011 18:54



Chapeau bas...



Sisyphe 22/06/2011 10:15



Merci mamzelle






Ari Amy 21/06/2011 04:00



Hum ! Dis donc, tu as consommé quoi là ! Je blague...



Sisyphe 21/06/2011 10:20



 voir réponse ci dessous!^^ (ou dessus je sais pu!)


 


Je prends cette blague comme un compliment alors je te remercie Ary ;)



julia Heim 20/06/2011 23:54



Tu prends quoi...? ;D


C'est de l'hyperactivité! Chapeau M'sieur! ;)



Sisyphe 21/06/2011 10:18



 J'avoue que le bédo est bon en ce moment, mais juré-craché *Rrrrrk-ptui* j'avais rien dans la tête^^


Hyperactivité cérébrale voui... c'est sympa mais c'est fatiguant... je suis sur de ne rien t'apprendre ;)


 


Merci Julia!



Sékateur 20/06/2011 19:16



Il est fantastique ce texte, c'est pas un compliment à la noix, je le pense vraiment. Bon, j'aime bien les autres aussi, hein. Celui-ci est si bien tourné, si bien imagé, que j'ai eu envie de
lâcher cet appart' à la con et de partir habiter dans un champ. Bravo môssieur !



Sisyphe 21/06/2011 10:15



Tes compliments sont toujours pris comme tel (en esperant que les miens, rapport a tes articles, soient aussi vus de la même manière, tout habitant du pays de la noix que je suis..^^)


Pour le reste, tu ne t'étonneras pas si je dis de ne pas hesiter a le faire!! :D même si je suis devenu a mon tour (et a regrets de plus en plus présents...) un citadin.


 


Merci beaucoup :)