La marseillaise réaliste (Ad vitam Moutonem)

Publié le par Sisyphe

 

 

   Aujourd'hui, dans le cadre de la "liberté d'expression" voici venir une violente parodie de "l'hymne national-auquel-on-touche-pas-pasque-c'est-po-bien." Que nenni. Je le torture avec plaisir cet hymne qui ne veut plus rien dire (qui a dit qu'elle avait encore du sens aujourd'hui? Tu sors s'il te plait. Si, si tu sors.)

Bref. Alors oui cette version écume.. de quoi? A vous de juger. Notons qu'il reste bien plus facile de pester et d'être négatif, que de crier positivement sa joie, a ce titre, cette version fût bien plus facile a écrire que la version Baba-coolo-utopiste, à paraitre demain... ou aprés demain... ou un autre jour. Je me tâte...


Mais pour l'heure, crachons, crachons... 

Vous noterez que ni "marseillaise" ni "france" ne sont pourvus en majuscules. C'est tout a fait voulu - et mérité -

-------

 

La marseillaise réaliste

(AD VITAM MOUTONEM)

 

 

Allons moutons de la patrie!

Oui vous: tare de l'humanité!

Asservis par la tyrannie

Et votre culture du passé

Entendez vous dans vos campagnes,

La misère du monde qu'elle vous doit?

Peut être... aux heures des repas.

Pendant que l'abrutissement vous gagne.

 

(ref) Des claques, citoyens!

A vous tous les moutons!

Consommons! consommons!

Et que le désir de luxure

Envahisse vos têtes de cons!

 

Vous n'êtes qu'une horde d'esclaves

De traîtres, d'hypocrites bien nés

Mais ce qui est le plus grave,

C'est que vous aimez vous y vautrer!

Français! qu'est ce? hormis un hommage...

A votre intelligence oubliée.

On ne médite pas devant la télé!

Les mensonges ne rendent pas sages.

 

(ref)

 

Oui! Des cohortes étrangères!

Que NOUS avons appelés!!!

Ces mains ont reconstruit la france entière!

Et aujourd'hui vous vous en offusquez?!!

A l'heure française ou vous parlez d'identité

D'une terre d'asile qui plus ne l'est

A l'heure d'une royauté nouvellement née!

 

(ref)

 

Réagissez! Ô vous, moutons placides

Jetez l'opprobre sur chaque partis!

Vous courrez tout droit au suicide,

De panurge, pour le reste de vos vies?!

Tout n'est qu'achat, cessez de vous débattre,

Tout n'est qu'une question de petits zéros,

Inscrit derrière un chiffre, sur papier blanchâtre.

 

(ref)

 

Français! vous, abrutis ultimes,

Vous prêtez trop d'importance a vos sous!

Vous qui vous croyez victimes...

Oublieuses que le pouvoir n'est qu'a nous!

Ils sont parvenus, a vous faire croire le contraire,

Vous êtes complices, bandes de niais!

Vos petites infos dans vos immenses télés...

Et sous l'afflux voulu.. vous laissez faire.

 

(ref)

 

Amour sacré de la patrie?

Doit on vraiment lui rendre honneur?!!

Liberté, liberté chérie?!!

Liberté nul part. Même dans les coeurs.

Sous ton vieux drapeau dérisoire

Tu ne voudrai plus qu'un seul accent,

Celui d'une france a qui l'on ment,

Et qui ne mérite plus aucune gloire!

 

(couplet des enfants.)

 

Nous entrerons dans la misère,

De nos aînés, ces tronches de culs!

Nous balayerons leur poussière,

Provocatrice des verrues,

Qui défigurent notre envie de vivre,

En nous blessant dans notre orgueil.

Nous ne partagerons pas le deuil,

Des "patriotes" que la bétise ennivre.

(ref)

Enfants! que l'honneur et la patrie,

Vous apparaissent  futiles et poussièreux!

Sortez vite avant de tomber dans le puit,

Creusé par hommes d'état, d'eux seuls soucieux.

Soyons unis! tout est possible!

Ne rejoignez pas, le troupeau de moutons!

Jusqu'a rendre ce refrain inaudible:

 

Des claques, citoyens!

A vous tous les moutons!

Consommons! consommons!

Et que le désir de luxure

Envahisse vos têtes de cons!

 

AD VITAM MOUTONEM2

M.R 2009

Réedition 2011

 

Image libre de tout droits (bordel a Q),  édition et distribution encouragée! ;)

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kate Pepper 25/06/2011 08:33



Une version réinterprétation intéressante ! Et malheureusement, qui colle plus à la réalité des choses. 



Sisyphe 25/06/2011 08:36



Je trouve aussi oui..


Merci du passage!



Eva Luna 17/06/2011 08:40



Ça me fais penser à un texte de Léo Ferré "il n'y a plus rien" qui dure 1h.


[…] Il n'y a plus rien

Et ce rien, on vous le laisse!
Foutez-vous en jusque-là, si vous pouvez,
Nous, on peut pas.
Un jour, dans dix mille ans,
Quand vous ne serez plus là,
Nous aurons TOUT
Rien de vous
Tout de nous
Nous aurons eu le temps d'inventer la Vie, la Beauté, la Jeunesse,
Les Larmes qui brilleront comme des émeraudes dans les yeux des filles,
Le sourire des bêtes enfin détraquées,
La priorité à Gauche, permettez!

Nous ne mourrons plus de rien
Nous vivrons de tout

Et les microbes de la connerie que nous n'aurez pas manqué de nous léguer, montant
De vos fumures
De vos livres engrangés dans vos silothèques
De vos documents publics
De vos règlements d'administration pénitentiaire
De vos décrets
De vos prières, même,
Tous ces microbes...
Soyez tranquilles,
Nous aurons déjà des machines pour les révoquer

NOUS AURONS TOUT

Dans dix mille ans !


Bises à toi.



Sisyphe 17/06/2011 09:08



:) Merci pour ce petit bout de texte que je n'ai jamais su écouter en entier^^


 


Trés bonne journée a toi Eva, bises



songe 16/06/2011 12:46



penser que tu puisses penser que je puisse penser que ce chantage pourri marcherait est vexant




Sisyphe 16/06/2011 14:37



Oui mais c'est tellement facile de te vexer, tu marches toujoursa fond!! 



songe 16/06/2011 12:24



ben pas grave je ne viendrais plus visiter ton blog et l'absence de mes commentaires va faire chuter tes statistiques....



Sisyphe 16/06/2011 12:29



Ce vil chantage ne marche et ne marchera pas Mamzelle Songe... j'éspere qu'aucun espoir ne subsitait en lui, car si tel est le cas, il est bien vain de me prendre par les statistiques :p



Jacinte 16/06/2011 00:35



ça sent la révolte tout ça et j'aime bien :) ouf je ne suis pas française mais bretonne, donc rebelle :)


si tu habites Paris, il y a un rendez-vous le 19 (les indignés) à la Bastille je crois... trop loin de ma Bretagne :)


bonne fin de semaine et bravo pour cette marseillaise d'actualité !



Sisyphe 16/06/2011 10:13



Trop loin de ta Bretagne, bien trop loin de mes Alpes!!! Je vais par contre me renseigner sur ce mouvement... :)


 


Merci Jacinte, termine bien ta semaine aussi :)