De grâce

Publié le par Sisyphe

 

 

Damoiselle de grâce! détournez vos cieux de regards,

Évadez dont votre gracile enveloppe vers un autre air,

Damoiselle de grâce! soustrayez moi de vos égards,

Avant que je n'existe plus que pour vous en cette terre.

 

Je vous en conjure, consentez a ne point faire mon eau bouillir,

Ni a brûler la graine de mon âme au rayonnement de la votre.

Vous qui êtes de mon jardin, la seule fleur que je ne puis occire,

Brisant  net l'épée de l'oubli qui en a pourfendue tant d'autres.

 

Damoiselle de grâce! conservez donc les eaux de vos yeux,

Mes terres asséchées n'en seraient que bien trop gourmandes!

Damoiselle de grâce! Couvrez cette fragrance de miel et de feu,

N'assainissez point mon air de sucres, de pêches et d'amandes,

Damoiselle de grâce! préservez dont les mélodies de vos mots,

Avant que ceux la en rendent raison a mes profonds silences.

Damoiselle de grâce! comprenez que votre lumière est un fléau,

Je ne puis décemment vous combattre, sans violente repentance.

 

Je vous en conjure, comprenez m’amie, que je ne puis plus subir,

L'excellence et la douceur de vos oeuvres sur la toile de mon ennui,

Je ne suis certainement point digne des pigments de vos soupirs,

Et de vos mains de plumes ornant d'étoiles l'infinitude de mes nuits.

 

Damoiselle de grâce, refermez l'écrin des vos perles de ciel,

Éloignez donc vos idéales courbes vestales en d'autres lieux,

Damoiselle de grâce! a la blessure béante, ne soyez pas le sel,

Je dois expier, du sentiment d'a vos cotés, de m'être cru Dieu...

 

M.R 2009

Réédition modifiée 2011

 


Publié dans Réeditions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

elsamuz 09/06/2011 07:57



Mais comment taire les compliments mérités pour ce magnifique poème ? En faisant un noeud avec son clavier ?? Pas facile... Un grand Bravo à toi Sisyphe, je te souhaite une belle
journée 



Sisyphe 09/06/2011 08:59



 mais euh.... (remarque il
existe des claviers tout mous maintenant^^)


 


Grand merci Elsa, belle journée a toi aussi :)



le musicien du dimanche 08/06/2011 23:58



L'eau c'est pourtant bien utile! A la nature en premier lieu.


Pardon d'avance.


Cessez donc avec ce dont par deux fois et faites-nous don en promesse la prochaine fois de ce que vous ayez dompté la donzelle.



Sisyphe 09/06/2011 07:45



:) ça me fait plaisir de te voir la Fabrice :)


 


Sur ce coup, c'est plutôt le damoiseau qu'i faudra dompté, et c'est chose de moins en moins facile!^^ je crois finalement, que je suis bien mieux comme ça, au moins je ne pollue personne!!



Jacinte 08/06/2011 23:41



Eh bien bravo une fois encore ! Sais-tu que tu es doué ? Manier ainsi le verbe moyennageux (il me semble ?) chapeau !


Je t'avoue que je me suis laissée emporter sans vraiment chercher à tout comprendre, c'est ça aussi la poésie :)


 



Sisyphe 09/06/2011 07:42



Merci Jacinte :) mais je lis tellement de gens bien plus doués que j'ai du mal a le croire^^ mais ça reste un grand compliment 


Très content que tu te sois laisser embarquée! Bientot un autre article du genre co écrit avec la très excellente plume de Martine du grenier de la la lune. :) On s'est bien marrer a l'époque,
nous sommes aussi tarés l'un que l'autre! Tu en jugeras ;)  



Clo :0038: 08/06/2011 21:10



Ton texte me transporte au Moyen-Age, ne manque que le rebec .....


Si "les chants désepérés sont les chants les plus beaux", celui-ci est un petit chef-d'œuvre !!


Bisous Manu et merci :)



Sisyphe 08/06/2011 22:46



 ha bé de rien Clo merci a toi :)


 


Bisous



songe 08/06/2011 20:59



j'imagine un chapeau haut de forme qui se balade dnas un champs d'arbre parlant à une femme dont il pourrait s'éprendre et pourtant j'ai comme un sentiment d'une distance entre elle et lui comme
s'il la voulait mais qu'en meme temps il la rejetait



Sisyphe 08/06/2011 21:11



Une vision fort juste de la chose Songe.